Zlatan Ibrahimovic : "Ils sont payés pour raconter de la merde, moi je parle avec mes pieds"

Partagez sur Facebook

Six mois après son arrivée à Manchester, Zlatan Ibrahimovic est très heureux d'avoir choisi le Nord de l'Angleterre pour poursuivre sa carrière. Alors que certains observateurs avaient émis quelques réserves quant aux capacités physiques du Suédois, ce dernier répond aussi bien sur le terrain que devant la caméra. Interviewé après le coup de sifflet final du match face à Middlesbrough (victoire 2-1), il n'a pas hésité à balancer quelques punchlines dont il a le secret. 

--- Publicité ---

"On a toujours une chance de gagner le championnat"

Auteur de 50 buts toutes compétitions confondues, Zlatan Ibrahimovic n'a pas chômé en 2016. Le Cyborg, qui a fait les beaux jours du PSG pendant quatre saisons, fait désormais trembler les filets en Angleterre. Alors qu'il a eu un léger passage à vide à l'automne, il est de nouveau efficace et indispensable aux Red Devils. Mais lorsqu'on lui parle de ses statistiques individuelles, celui qui n'est qu'à une réalisation du total de Lionel Messi en 2016 préfère parler collectif.

"Mon but refusé ? Ce n'est pas importantL'important, c'était de gagner ce match (victoire 2-1 face à Middlesbrough, ndlr). Pour moi, c'est la même chose de battre Messi ou non. On a toujours une chance de gagner le championnat"

"Je leur fais se bouffer les c**"

Le géant suédois ne s'est pas arrêté à une simple analyse de match. Lorsqu'il a été interrogé sur son exercice 2016 et sur les critiques dont il a fait l'objet à son arrivée outre-Manche, il n'a pas hésité à envoyer un vrai crochet aux sceptiques. Du vrai bon Zlatan Ibrahimovic. 

"C'était une année fantastique, je n'ai pas à me plaindre. Je suis venu à United, mes premiers mois ont été extraordinaires. Je suis heureux, j'espère que ça va continuer. Je ne sais pas combien d'années il me reste mais je prends toujours du plaisir à jouer au foot. Je suis arrivé en Premier League et tout le monde pensait que je ne réussirais pas. Mais comme toujours, je leur fais se bouffer les c... [...] Ça me donne de l'énergie, croyez-moi. Ils sont payés pour raconter de la merde, moi je parle avec mes pieds. Et j'adore ça"

Vidéos associées

Articles similaires